PRESENTATION

Informations générales


BTS

Brevet de Technicien Supérieur


DEES BAC+3

Diplôme Européen d'Études Supérieures




BTS Comptabilité et Gestion - BTS CG

Documentation

Dossier de Candidature 2016

Plaquette BTS CG 2016 Financement BTS CG

Objectifs

Formation qualifiante en deux ans de Techniciens supérieurs et futurs cadres polyvalents des services comptables et des Cabinets d’expertise comptable.

 

Dans cette formation professionnelle pointue la culture générale est indispensable car elle permet la poursuite d’études après le B.T.S  celles menant à l’expertise comptable entre autre.

débouchés

Après un BTS CG, vous pourrez postuler à des postes d’assistant de cabinet d'expertise comptable, responsable de travaux de gestion, responsable de budget et de trésorerie, contrôleur de gestion, adjoint(e) à la direction financière.

Poursuites d’études

Les titulaires du BTS CG, pourront directement intégrer le DCG (Diplôme de Comptabilité et de Gestion), puis le DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion), de niveau bac +5. Enfin les formation BAC+3 européenne DEES Entrepreunariat, DEES GEST Gestion et DEES FI FInances sont aussi accessibles sur le territoire

 

Vous pourrez enfin, à l'issue d'un stage professionnel de trois ans dans un cabinet d'expert comptable, obtenir le précieux sésame, le DEC (Diplôme d'Expertise Comptable)

Modalités d’admission

  • Etre titulaire ou avoir le niveau baccalauréat (Bac S ou ES, STT, STG, Bac Pro compta, …)
  • Dossier de candidature, tests d’évaluation et entretien individuel

Programme de formation

Français

L’objectif est de rendre les étudiants aptes à une communication efficace dans la vie courante et dans la vie professionnelle à tous les niveaux : relations dans l’entreprise et à l’extérieur, relations avec la clientèle ou la hiérarchie. Le but est aussi d’améliorer l’expression écrite et orale, de façon à rendre les candidats capables de rédiger rapports et notes de synthèse, et de faire des exposés sur des sujets d’actualité. Les techniques du résumé, de la discussion et de la synthèse de documents préparent à l’épreuve écrite de l’examen.

Langue vivante

Étude du vocabulaire commercial usuel et du vocabulaire économique usuel. Exercices oraux : résumés de lectures, discussions conduites dans la langue étrangère, et/ou traduction. Exercices écrits : versions, questions et thèmes.

Économie générale

Approche méthodologique. Les fondements de la connaissance économique. Les fonctions économiques. Le financement de l’économie. La régulation. Les relations économiques internationales. L’économie mondiale.

Économie et organisation de l’entreprise

Approche méthodologique. L’entreprise, des approches complémentaires. L’entreprise, centre de décision. L’entreprise et la gestion des activités. L’entreprise et sa démarche stratégique. L’entreprise, la société, l’éthique.

Droit

Approche méthodologique. Le cadre juridique de l'activité économique. L'activité économique et les mécanismes juridiques fondamentaux. L'entreprise et l'activité commerciale. Les relations juridiques des entreprises avec leurs salariés. Les relations juridiques de l'entreprise avec les consommateurs. Les relations interentreprises.

Management des entreprises

Approche méthodologique. La logique entrepreneuriale et managériale. La finalité de l’entreprise, sa responsabilité sociétale. Le management stratégique et opérationnel. Les décisions et le processus de décision. La définition de la démarche stratégique. Le diagnostic stratégique. Les choix stratégiques. La mise en œuvre de la stratégie : choix de la structure, évolution, mobilisation des ressources humaines. Optimisation des ressources technologiques et de la connaissance. Financement des activités.

Mathématiques

Analyse des phénomènes exponentiels : fonctions d'une variable réelle, calcul différentiel et intégral, suites arithmétiques et géométriques.
Statistiques descriptives : séries statistiques à une et à deux variables.
Calcul de probabilités.

Processus 1 : Gestion et traitement comptable des opérations commerciales

Le système d'information comptable. Établir et contrôler les documents commerciaux. Enregistrer et archiver les documents commerciaux. Le suivi des comptes clients, fournisseurs, achats, ventes et stocks. Analyse des informations commerciales résultant des traitements comptables.

Processus 2 : Contrôle et production de l'information

Les sources du droit comptable. Réaliser les travaux de fin de période. Produire les comptes annuels et les situations intermédiaires. Participer à des opérations de consolidation. Établir et analyser l'information financière (bilan, ratios...).

Processus 3 : Gestion des obligations fiscales

Veille juridique et fiscale. Le champ d'application des impôts. L'échéancier des travaux fiscaux. La TVA, le bénéfice imposable, l'impôt sur le revenu, l'impôt sur les sociétés, la taxe professionnelle. Incidence des options fiscales.

Processus 4 : Gestion des relations sociales

Veille juridique. La gestion du personnel. Application de la réglementation à la rémunération du personnel. Relations avec les organismes sociaux.

Processus 5 : Analyse et prévision de l'activité

Collecter l'information. Participer au choix des investissements. Assurer le suivi comptable des immobilisations.

Processus 6 : Analyse de la situation financière

Suivre et optimiser la trésorerie. Financer l'exploitation. Participer à la détermination des besoins de financement. Participer au choix des modes de financement et assurer le suivi.

Processus 7 : Fiabilisation de l'information et du système d'information comptable

Conception du système d'information comptable et de gestion. Mise en œuvre du système d'information (architecture client-serveur, réseau). Gérer un système d'information. Système de gestion de base de données relationnelles.

Activités professionnelles de synthèse

Applications pratiques sous forme de travaux de synthèse faisant appel aux différents savoirs et savoir-faire, où une prédominance sera accordée à la comptabilité, à l'informatique, à l'économie, à l'organisation des entreprises et aux applications mathématiques dans une optique pluridisciplinaire.

Stage en milieu professionnel

Le candidat doit effectuer un stage en entreprise pour compléter sa formation théorique par l'expérience des pratiques professionnelles. Ce stage permet également d'acquérir les qualités relationnelles et les comportements professionnels propres aux exigences de l'emploi.
La durée du stage est de minimum 8 semaines. Nous effectuons habituellement deux stages, le premier en fin de 1ère année puis un second en milieu de 2ème année. Ainsi, l'étudiant se sent mieux armé pour répondre aux besoins de l'entreprise qui l'accueille.
L'étudiant doit élaborer un mémoire qui relate ses activités et qui sert de support à l'épreuve d'entretien (E6).

Pour la formation, l'alternance est proposée à savoir : 3 jours plein à l'école et 2 jours en entreprise. Ce dispositif permet une meilleure immersion dans l'organisme d'accueil et procure une bien meilleure formation et donc réussite lors des épreuves professionnelles orales. Les entreprises sont d'ailleurs bien plus favorables à ce système et sont plus volontaire à accueillir des stagiaires.

Modalités d’examen

EPREUVES

UNITES

FORME

DUREE

COEFF.

E.1. Culture et expression

 

 

 

4

• Sous-épreuve A1 : Français

U.1.1

Écrite

4 h

(2)

• Sous-épreuve B1 : Langue vivante étrangère 1

U.1.2

Écrite

20 min*

(2)

E.2. Mathématiques

U.2

Écrite

2 h

2

E.3. Économie - Droit

U.3

Écrite

4 h

3

E.4. Gestion des obligations comptables, fiscales et sociales

U.4

Écrite

4 h

4

E.5. Analyses de gestion et organisation du système d'information

U.5

Écrite

4 h

4

E.6. Entretien et pratique professionnelle sur poste informatique

U.6

Pratique
et orale

50 min**

3

E.F.1. Épreuve facultative : langue vivante étrangère 2

U.F.1

Orale

20 min*

1

(*) Épreuve précédée d’un temps égal de préparation.
(**) Épreuve précédée d'un temps de préparation de 25 min.

Le Financement

Première ou Deuxième année

 

L’année coûte 415.000 FCP payables comme suit :

 

  • 50.000 FCPà l’inscription, après entretien de motivation et acceptation de votre dossier.

(Droits d’inscription non remboursables)

 

  • 4 échéances de 91.250 FCP devant être versées avant le 5 septembre, le 5 octobre, le 5 novembre,  le 5 décembre par prélèvements bancaires ou par chèque.

Il est toutefois possible de régler en 9 mensualités selon accord de la Direction.


Nuage de mots-clés

  • bts compta
  • bts comptabilité et gestion
  • bts tahiti
  • bts compta polynésie
  • bts en alternance
  • bts compta tahiti
  • bts compta en alternance tahiti
  • formation compta tahiti
  • formation compta polynésie
  • études supérieures compta
  • apprentissage


facebook fuzz twitter Del.icio.us






  -   Présentation   -   BTS Comptabilité et Gestion   -   BTS Assistant Manager   -   DEES Management et Gestion   -   Anglais débutant   -   Développement de l'entreprise   -   Bureautique Professionnelle   -   Espagnol du tourisme   -  


ACCUEIL  -   EQUIPE  -   PARTENAIRES  -   FAQ  -   CONTACT
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

cours bufflier
Cours Bufflier - Rue Dumont d'Urville
Papeete Polynésie française
B.P. 21143 - 98713 Papeete
Tel : 427 724

Vini : 71 21 54
contact@coursbufflier.pf